Magazine sur la vie en Israël

Indemnités pour les victimes de la Shoah : Identification des proches via les réseaux sociaux

dans Entre les Lignes

En créant le site Internet „MyHeritage“, l’Israélien Gilad Japhet voulait permettre à des gens du monde entier de reconstituer leur arbre généalogique en ligne. Son portail compte entre temps plus de 70 millions d’utilisateurs enregistrés et le site à trouvé récemment une nouvelle application. Lorsque Japhet a lu un rapport de la Jewish Claims Conference (cette organisation défend les revendications de dédommagement des Juifs victimes des nazis et des survivants de la Shoah) selon lequel il reste encore plus de 40 000 immeubles, magasins et fabriques qui ne peuvent être attribués à leur ancien propriétaire, il a eu l’idée suivante :

„J’ai pensé que mes chances de trouver certains des noms sur notre site web étaient minces compte tenu du fait que des spécialistes recherchent ces personnes depuis des dizaines d’années, mais j’ai eu la surprise, après avoir choisi quelques noms peu courants dans la liste, d’obtenir dès le deuxième essai un résultat positif“.

Gilad Japhet a constitué un groupe de cinq collaborateurs à qui il a demandé de développer un programme qui compare automatiquement les noms sur la liste de la Claims Conference avec ceux des arbres généalogiques virtuels et il a pu ainsi retrouver 150 noms. Le projet doit se poursuivre pendant plusieurs mois. A signaler que Gilad Japhet ne veut pas être payé pour ce service qu’il considère comme une mitzva (bonne action en hébreu).

Autres informations :

Article sur l’utilisation du site Internet (en anglais), Haaretz, 28.07.13
http://www.haaretz.com/jewish-world/jewish-world-news/1.538361

Site Internet „MyHeritage“ (en hébreu)
http://www.myheritage.co.il/

Plus de Entre les Lignes

Lizette, vers midi, mars 2008“ (photo : Naomi Leshem)

Une photo chaque mois  

Avec sa nouvelle exposition „Lizette“ hébergée depuis mai par le Musée d’Israël
En Haut