Magazine sur la vie en Israël

Célébration de la Mimouna après Pessa’h : enfin, on peut de nouveau manger du „‘hametz“

dans Entre les Lignes

Il s’agit d’une coutume peu pratiquée en dehors d’Israël, la célébration de la Mimouna. Le jour suivant la fin de la semaine de Pessa’h pendant laquelle les Juifs ne mangent ni céréales ni produits à base de levures (‘hametz), la plupart des familles d’origine algérienne et marocaine se réunissent pour un festin à base de pâtisseries et de sucreries.

Célébration de la Mimouna en Israël (photo : Wikimedia/ U.S. Embassy Tel Aviv)
Célébration de la Mimouna en Israël (photo : Wikimedia/ U.S. Embassy Tel Aviv)

Entre temps, ces festivités sont également très appréciées dans les familles qui ne sont pas d’origine nord-africaine. „Il s’est produit un fait très intéressant. Ce jour, célébré par les communautés algérienne et marocaine, est devenu un jour de fête nationale pour pratiquement toutes les communautés. De nombreuses municipalités ont rejoint ce courant“ explique le Dr Meir Buzaglo, directeur de l’Institut de philosophie de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Autres informations :   

La Mimouna s’est implantée dans de nombreux foyers (en anglais), Ynet, 09.04.15
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4645661,00.html

Plus de Entre les Lignes

La statuette est maintenant exposée dans le Musée d’Israël à Jérusalem (photo : Musée d’Israël, Laura Lachman)

Qui est ce roi ?

Les archéologues n’ont toujours pas identifié la statuette d’une tête couronnée trouvée
En Haut