Magazine sur la vie en Israël

Organisation d’une „marche pour les vivants“ afin de rappeler les besoins des survivants de la Shoah

dans Culture & Sports/Sans catégorie

Parmi les 180 000 survivants de la Shoah se trouvant en Israël, beaucoup ne peuvent profiter de leurs vieux jours comme ils le mériteraient. En effet, 25 pour cent d’entre eux vivent à la limite du seuil de pauvreté et plus de la moitié ne savent pas comment faire pleinement valoir leurs droits, car ils sont perdus dans le jungle administrative. L’association  Aviv LeNitzolei HaShoah (printemps pour les survivants de la Shoah) a profité de la journée de commémoration de la Shoah pour organiser une „marche pour les vivants“ destinée à rappeler à tous ces femmes et ces hommes qui ne savent pas faire entendre leur voix.
„Le soir précédant la journée officielle de commémoration, nous voulons mettre à l’honneur les survivants encore parmi nous et secouer les consciences de nos concitoyens en faveur de ces femmes et de ces hommes qui sont passés par de telles épreuves. Nous avons une responsabilité historique et morale envers eux et nous devons, chacun à sa manière, leur tendre la main“ a déclaré Aviva Silbermann, fondatrice de l’association. La marche, qui a eu lieu pour la quatrième fois, a réuni non seulement les média et les politiques mais également de nombreux survivants.  Des classes entières étaient également venues pour témoigner de leur soutien.
Jusqu’ici, l’équipe réunie autour de l’avocate Aviva Silbermann a traité gratuitement plus de 50 000 demandes portant généralement sur des dédommagements, des indemnités, des pensions, etc.

Avec la „marche pour les vivants“, les organisateurs veulent mettre l’accent sur les besoins des survivants de la Shoah (photo : presse)
Avec la „marche pour les vivants“, les organisateurs veulent mettre l’accent sur les besoins des survivants de la Shoah (photo : presse) 

Autres informations :
Site Internet de l’association (en anglais)
http://avivshoa.co.il/english

Plus de Culture & Sports

Notre cabane. Au centre de la table sont posées les quatre espèces végétales (photo : KHC).

Une visite inattendue

Ce samedi soir, juste avant Souccot (la Fête des Cabanes), je sortais
En Haut