Magazine sur la vie en Israël

A 93 ans, un survivant de la Shoah fait enfin sa bar-mitzvah  

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

Il attendait cette cérémonie depuis très longtemps : à 13 ans, Shalom Shtamberg  était parqué avec sa famille dans le ghetto de Varsovie où il ne put évidemment fêter sa bar-mitzvah. Quatre-vingts ans plus tard, vivant maintenant à Haïfa, il vient de faire son entrée officielle dans la communauté, entouré de la famille qu’il a construite en Israël.

Escorté par la police et accompagné par sa femme, il s’est rendu à la synagogue où l’attendaient une foule enthousiaste ainsi que ses amis. Comme tout bar-mitzvah, il a lu la Torah. Après le service religieux, les invités ont chanté, dansé et fait la fête.

Dans le judaïsme, les garçons atteignent leur majorité religieuse, consacrée par la bar-mitzvah, à 13 ans. Les filles font leur bat-mitzvah à 12 ans.

 Shalom Shtamberg fête sa bar-mitzvah  80 ans après la date normale (photo : capture d’écran Ynet)
Shalom Shtamberg fête sa bar-mitzvah  80 ans après la date normale (photo : capture d’écran Ynet)

Autres informations et lien pour la vidéo : 

Un survivant de la Shoah fête sa bar-mitzvah (en anglais), Ynet, 01.09.2017

https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5010671,00.html

Plus de Culture & Sports

La statuette est maintenant exposée dans le Musée d’Israël à Jérusalem (photo : Musée d’Israël, Laura Lachman)

Qui est ce roi ?

Les archéologues n’ont toujours pas identifié la statuette d’une tête couronnée trouvée
Petit plus : la surprise qui se peint à chaque fois sur le visage du vendeur de shawarma ne cesse de m’enchanter.

L’or des Irakiens 

E‘hha amba shela‘hem ? – Ce qui pourrait sonner comme une déclaration
En Haut