Magazine sur la vie en Israël

La contribution d’Israël à l’Eurovision de la chanson fait un tabac

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

La contribution d’Israël à l’Eurovision de la chanson 2018 est d’une remarquable originalité. La chanteuse Netta Barzilai n’offre pas seulement une prestation hautement divertissante, mais elle glousse le refrain comme une pintade et porte dans la vidéo accompagnant la chanson des vêtements improbables, plus chatoyants et bigarrés les uns que les autres. Toutefois, en dépit des apparences, la chanteuse israélienne a également un message à délivrer. Sa chanson « Toy » s’adresse aux femmes du monde entier leur conseillant de s’aimer telles qu’elles sont et de ne pas se laisser dicter leur conduite par les hommes.

Le fait que la plupart des bureaux de bookmakers voient en Netta Barzilai la gagnante du concours prouve que son message a été bien reçu en ces temps de „Me too“.  En revanche, le nombre d’encouragements en provenance des pays arabes est quelque peu surprenant. Après que le ministère israélien des Affaires étrangères ait posté le lien permettant de visionner la vidéo, de nombreux messages enthousiastes sont en effet arrivés de pays normalement hostiles à Israël tels que l’Irak, le Maroc et l’Arabie saoudite.

Autres informations :   

Israël enthousiasme même des pays arabes avec sa contribution à l’Eurovision de la chanson (en anglais), Haaretz, 19.03.18

https://www.haaretz.com/israel-news/israel-s-eurovision-entry-draws-unexpected-support-from-the-arab-world-1.5912731

Plus de Culture & Sports

La statuette est maintenant exposée dans le Musée d’Israël à Jérusalem (photo : Musée d’Israël, Laura Lachman)

Qui est ce roi ?

Les archéologues n’ont toujours pas identifié la statuette d’une tête couronnée trouvée
Petit plus : la surprise qui se peint à chaque fois sur le visage du vendeur de shawarma ne cesse de m’enchanter.

L’or des Irakiens 

E‘hha amba shela‘hem ? – Ce qui pourrait sonner comme une déclaration
En Haut