Magazine sur la vie en Israël

La population de Jérusalem ne cesse de diminuer

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

Le nombre d’habitants dans la capitale israélienne a également diminué l’année dernière. Selon le bureau central des statistiques, 8 000 résidents ont quitté la ville en 2016, ce qui confirme la tendance de ces dernières années. Aucune autre ville israélienne ne connaît un phénomène d’une telle ampleur.

Les principales raisons avancées sont la mauvaise qualité de vie et l’insuffisance des services publics ainsi que le montant très élevé des loyers. Autre motif évoqué : le manque de postes bien rémunérés. Même les sociétés de haute technologie paient moins bien à Jérusalem qu’à Tel-Aviv ou dans d’autres villes du pays. De plus, Jérusalem est l’une des rares villes israéliennes où les non religieux sont minoritaires, et ce sont d’ailleurs principalement les familles non religieuses qui partent. Toutefois, en raison du montant exorbitant des loyers et du manque de logements dû en partie au fait que de nombreux appartements ont été achetés par des étrangers qui séjournent seulement une à deux fois par an dans la ville, on constate également des départs du côté des jeunes familles de Juifs orthodoxes.

Jérusalem est l’une des villes les plus pauvres du pays. Les Arabes et les Juifs ultra-orthodoxes – les deux groupes avec les plus faibles revenus – représentent près des deux tiers de la population de la ville et bénéficient pour beaucoup de l’aide sociale, de sorte qu’ils coûtent beaucoup plus cher au pays qu’ils ne lui rapportent en impôts.

Jérusalem : une ville merveilleuse pour les touristes mais de moins en moins attrayante pour les résidents (photo Pixabay).
Jérusalem : une ville merveilleuse pour les touristes mais de moins en moins attrayante pour les résidents (photo Pixabay).

Autres informations :
La population de Jérusalem ne cesse de diminuer (en anglais), Ynet, 11.02.17
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4920855,00.html

Plus de Culture & Sports

Lizette, vers midi, mars 2008“ (photo : Naomi Leshem)

Une photo chaque mois  

Avec sa nouvelle exposition „Lizette“ hébergée depuis mai par le Musée d’Israël
En Haut