Magazine sur la vie en Israël

Dix Israéliennes à suivre sur Instagram

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

A l’occasion de la journée internationale de la femme, nous vous présentons dix Israéliennes que vous devriez suivre sur Instagram (il ne s’agit naturellement que d’une petite sélection parmi beaucoup d’autres femmes).

  1. Koketit : avec plus de 200 000 abonnés, l’illustratrice israélienne Shira Barzilay alias Koketit est un poids lourd sur Instagram. Ses illustrations, qu’elle propose également lors d’événements en direct, sont parfois romantiques, parfois d’avant-garde, toujours modernes et porteuses d’un message. Elles sont féministes, optimistes et réfléchies. Elles traitent également de sujets actuels comme le coronavirus ou le changement climatique et il est donc évident que Koketit se doit de figurer dans cette liste.

Koketit est un poids lourd sur Instagram et il est vivement conseillé de suivre sa page pour bénéficier d’une inspiration quotidienne maximale (photo : capture d’écran d’Instagram)

  1. Natalie Gleitmann : souffrir d’intolérances alimentaires ne signifie pas qu’il faille obligatoirement se rabattre sur une nourriture fade et insipide. Natalie Gleitmann le prouve tous les jours sur Instagram avec ses délicieuses recettes essentiellement végétaliennes. De plus, elle présente Tel-Aviv et la cuisine israélienne sous leurs formes et leurs couleurs les plus chatoyantes et attrayantes. A suivre absolument.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    🤩”ME FOOD” – GEWINNSPIEL🤩. Um euch einen gesunden Start in das neue Jahr zu erleichtern verlose ich 3 Exemplare von meinem neuen Buch, ME FOOD MY FOOD MY TEL AVIV❤️. Mitmachen geht ganz einfach🙌🏻! Verlinke 3 Freunde in den Kommentaren und schon bist du dabei👯‍♀️! Wenn deine Freunde mit machen wollen müssen sie einfach 3 weitere Freunde verlinken um im Los Topf zu sein! Das Gewinnspiel läuft bis Sonntag den 12.Januar 24 Uhr! Viel Glück ☘️. . . . . . . #nathaliescuisine #mefood #gewinnspiel #giveaway #happygirl #gesunderezepte #gesundleben #gesundkochen #gesundeernährung #rezept #rezeptideen #telaviv #israel #lecker #glutenfrei #laktosefrei #histaminarm #vegetarisch #vegan #gesundesessen #kochenmitliebe #schnellerezepte #foodie

    Une publication partagée par Nathalie Gleitman (@nathaliescuisine) le

  2. Pascale Bercovitch : née en France, elle a perdu les deux jambes suite à un accident de train. Ceci ne l’a toutefois pas empêchée, après son aliya, de faire l’armée et de participer ensuite aux jeux paralympiques. Pascale Bercovitch est journaliste et auteure. Elle se produit aussi régulièrement comme conférencière et parle de sa prestigieuse carrière sportive malgré son handicap.
  3. Fatma Shanan : cette artiste d’exception est Druze. Rompant avec la tradition, elle a réussi à se faire un nom avec des expositions dans des musées israéliens renommés et dans des galeries internationales à New York, Londres et Berlin. Pour le quotidien Haaretz, Fatma Shanan est une « artiste pleine de contradictions » et c’est précisément ce qui rend ses tableaux si incroyablement intéressants et originaux.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    #oilpainting #contemporary_art#contemporaryart

    Une publication partagée par Fatma Shanan (@fatmashanan) le

  4. Beatie Deutsch : Beatie Deutsch court encore et toujours. Elle a déjà gagné le marathon de Jérusalem ainsi que de nombreux semi-marathons comme récemment celui de Miami. Pour courir, Beatie Deutsch porte une jupe et a la tête couverte car elle respecte les règles vestimentaires de la tsniout (modestie). Cette mère de cinq enfants montre régulièrement sur son compte Instagram de quoi les femmes sont capables.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    SUPER EXCITED TO ANNOUNCE @beit_daniella Jerusalem marathon campaign is live and I would love to have your join our team . The Jerusalem marathon is hands down my favorite race of the year and a super inspiring event you want to be part of. I will personally be supporting each of the runners that join, we will have an exclusive group run, and really cool team swag (hopefully have some surprises in store). But most importantly, you can partner with me in my mission to help children & teens struggling with mental illness . Together we will be running in memory of my sweet beautiful cousin Daniella Chaya Pardes, who took her own life after suffering from aneorexia. Body image is something so many girls and women struggle with today and social media hasn’t helped. As a rehab day program with integrative techniques, including dog and horse therapy, Beit Daniella provides a place for teens struggling in this area and others . You can participate in this mission by signing up to run or donating to my campaign here – https://my.israelgives.org/en/campaign/11647 — this year I am pushing myself out of my comfort zone and setting a big goal of 20,000 NIS (fundraising is something I really shy away from). If you have been following my own running journey and want to show your support…donating to Beit Daniella is the best way to do it . People have sometimes asked me what the connection between Beit Daniella and running is and the word I’d use is empowerment. Running has empowered me in so many ways, allowing me to uncover strengths I never realized I have. The goal of Beit Daniella is to provide a safe and empowering space for teens who are struggling. When I think about my cousin Daniella and her story, what saddens me most is that she was so incredibly talented and yet she couldn’t appreciate her strengths, she only saw her flaws. She wanted so badly to reintegrate into life after hospitalization, but she had no place to go, no place that would absorb, protect and empower her to mainstream back into her world . Beit Daniella has filled that void, and is doing an incredible job preventing other precious children from suffering. Help us continue to save lives 💗

    Une publication partagée par Beatie Deutsch (@marathonmother) le

„Mère marathonienne“. C’est ainsi que se définit Beatie Deutsch sur Instagram. Ses cinq enfants ne l’ont pas empêchée de gagner plusieurs marathons dans le monde entier (photo : capture d’écran d’Instagram)

  1. Magi Hikri : pour décrire brièvement Magi Hikri, on pourrait dire que c’est une chanteuse avec des racines orientales mais cette Israélienne est bien plus que cela. C’est une féministe très engagée dans la connaissance de la culture arabe à laquelle elle s’intéresse avec enthousiasme. Elle chante en arabe et, dans un pays dont vingt pour cent de la population parle l’arabe qui n’est plus une langue officielle, sa voix sonne haut et fort.
  2. Jennifer Abessira : avec des hashtags créatifs comme #EverythingCanHappenInLifeEspeciallyNothing et ses images très originales de Tel-Aviv et de l’architecture Bauhaus, Jennifer Abessira est incontestablement l’une des ‚reines‘ des instagrameurs israéliens. La manière dont elle parvient à exprimer son art dans le langage Instagram est fascinante et très inspirante.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    #TelAvivBelongsToUs

    Une publication partagée par Jennifer Abessira (@jenniferabessira) le

    L’art dans le langage Instagram – Personne n’y parvient aussi bien que Jennifer Abessira

  3. Noam Shuster Eliassi : cette Israélienne avec des racines perses plaide avec passion et une grande drôlerie pour la coexistence en Israël. La plupart de ses stand-ups étant en anglais (elle se produit beaucoup aux Etats-Unis), il est possible de la suivre partout et de rire aux éclats avec elle des absurdités du quotidien en Israël.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    #خاينة @ayman.od

    Une publication partagée par Noam Shuster Eliassi (@noam_joon) le

  4. Lucy Aharish : cette journaliste et présentatrice bien connue en Israël est surtout une femme avec des idées fortes. Arabe israélienne, elle a épousé un Juif israélien (Tsa’hi Halevy, un acteur connu), ce qui a encore accru sa notoriété, mais Lucy Aharish est avant tout une femme intelligente dont il faut absolument écouter la voix quand on aime Israël autant qu’elle le fait elle-même.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    בקרוב… @tsahihalevi ❤️ צילום: @ilanbesor איפור: @yaronmess

    Une publication partagée par Lucy Aharish (@lucyaharish) le

  5. Yael Gripich : cette photographe propose sur Instagram les images dont les abonnés sont si friands sur cette plateforme. Ses photographies sont remarquables, belles et touchantes, toujours spéciales, avec une touche d’universalité. Yael Gripich, qui est originaire de Sibérie, met aussi régulièrement en ligne des histoires à la fois drôles et inspirantes. Si vous ne la suiviez pas encore, allez-y, foncez!

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    Une publication partagée par Yael Gripich (@yael__gripich) le

Plus de Culture & Sports

En Haut