Magazine sur la vie en Israël

Coutumes religieuses et coutumes laïques pour la nouvelle année juive

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

La nouvelle année juive ou « Rosh Hashana », qui tombait jeudi et vendredi derniers, est l’occasion de célébrer les nombreuses coutumes et traditions et surtout de prier. L’organisation rabbinique « Tzohar », qui veille à ce que les coutumes religieuses soient dûment respectées dans tout le pays, a envoyé à cet effet de nombreux bénévoles dans les villages, bourgades et kibboutzim.

L’une des obligations religieuses d’un Juif pour la nouvelle année, tant en Israël que dans la diaspora, est d’écouter le schofar qui doit être sonné d’une certaine manière et dont la symbolique est multiple. D’une part, le son du schofar doit rappeler qu’Abraham était prêt à sacrifier son fils, Isaac. D’autre part la sonnerie du schofar, à l’instar de la fanfare accompagnant l’entrée d’un souverain, doit honorer l’Eternel. Mais il existe encore bien d’autres explications et interprétations. «Tzohar» a envoyé cette année 250 «souffleurs» dans tout le pays pour permettre à chaque Juif vivant en Israël de remplir son devoir en écoutant la sonnerie.

Outre la prière, la nourriture joue un rôle très important. Les Juifs se souhaitent une année douce et, afin de marquer cette volonté, ils mangent beaucoup de miel pendant les deux jours que dure la fête, gâteaux au miel, carottes au miel, pommes au miel, pain au miel… Les mets sont fonction de l’origine de chacun.

Si les Juifs religieux fêtent la nouvelle année en restant chez eux ou en allant dans la famille et à la synagogue, les laïcs profitent de ces deux jours fériés pour se promener dans le pays. D’après la direction de la nature et des parcs, 25 000 Israéliens ont visité les parcs nationaux et 40 000 ont choisi les plages du lac de Tibériade.

Pour de nombreux Juifs laïcs (à gauche) en Israël le Nouvel An signifie tout d’abord : s’amuser en famille dans la nature.
Pour de nombreux Juifs laïcs en Israël le Nouvel An signifie tout d’abord s’amuser en famille dans la nature.
Les Juifs religieux eux, remplissent leurs devoirs religieux. (Wikimedia)
Les Juifs religieux eux, remplissent leurs devoirs religieux. (Wikimedia)

Autres informations :  

Les Israéliens ont été nombreux à visiter les parcs nationaux pour la nouvelle année (en anglais), Times of Israel, 22.09.2017

https://www.timesofisrael.com/israelis-flock-to-national-parks-beaches-for-rosh-hashanah/

Plus de Culture & Sports

Lizette, vers midi, mars 2008“ (photo : Naomi Leshem)

Une photo chaque mois  

Avec sa nouvelle exposition „Lizette“ hébergée depuis mai par le Musée d’Israël
En Haut