Magazine sur la vie en Israël

Le gouvernement a décidé de construire une ligne ferroviaire rapide de Tel-Aviv à Eilat

dans Entre les Lignes

Pour se rendre de Tel-Aviv à Eilat sur la mer Morte le mieux, actuellement, est de prendre l’avion. Le trajet en voiture est en effet fatigant et demande une grande vigilance car la route est très escarpée. Côté transports publics, il n’existe que des bus auxquels il faut près de cinq heures et demie pour faire 350 km. Il est donc particulièrement appréciable que le cabinet israélien ait approuvé à l’unanimité le projet d’une ligne ferroviaire rapide qui mettra la mer Rouge à seulement deux heures de Tel-Aviv. La durée estimée des travaux est d’environ cinq ans.

Il reste encore à examiner la question du financement. Il semble à peu près certain qu’il ne viendra pas du ministère des Finances. La seule pose des rails coûtera en effet dans les 7 milliards de shekels et le coût total du projet pourrait atteindre 30 milliards de shekels. Il est peu vraisemblable que le financement vienne de franchiseurs. En revanche, il se pourrait que la ligne ferroviaire soit construite en coopération avec une société publique chinoise.

De nombreux Israéliens doutent que cette ligne soit jamais construite. A l’époque du mandat britannique, il était déjà prévu de construire une ligne reliant Tel-Aviv à extrémité sud du pays. En 1955, Ben-Gourion a également essayé de réaliser ce projet, et de nombreux autres plans et recommandations n’ont pas davantage abouti.

Autres informations :

Rapport sur le projet de ligne rapide (en anglais), Globes, 05.02.12
http://www.globes.co.il/serveen/globes/docview.asp?did=1000721862&fid=1725

Article de fond concernant la construction de la ligne ferroviaire, Israelnetz.com, 06.02.12
http://www.israelnetz.com/themen/innenpolitik/artikel-innenpolitik/datum/2012/02/06/die-bahn-kommt-irgendwann-nach-eilat/

Plus de Entre les Lignes

La statuette est maintenant exposée dans le Musée d’Israël à Jérusalem (photo : Musée d’Israël, Laura Lachman)

Qui est ce roi ?

Les archéologues n’ont toujours pas identifié la statuette d’une tête couronnée trouvée
En Haut