Magazine sur la vie en Israël

Benvenuti in Israele – Visite de l’association Suisse-Israël (ASI), section du Tessin

dans Entre les Lignes/La Suisse en Israël

Le 29 avril, une réception a été donnée dans la résidence de l’ambassadeur suisse, S.E. Andreas Baum, en l’honneur d’une délégation de l’ASI, section du Tessin. Quarante personnalités de la Suisse italienne sont venues passer une semaine en Israël, dont beaucoup se rendaient dans le pays pour la première fois. Monsieur le Dr Adrian Weiss, président de la section du Tessin, avait convaincu par son éloquence un groupe trié sur le volet de politiciens, d’hommes d’affaires et de journalistes d’effectuer ce voyage.

Après les allocutions de bienvenue et un bref exposé de Monsieur l’ambassadeur sur les relations entre la Suisse et Israël, les membres de la délégation ont pu entendre le témoignage en italien de Federica Reiss, née Hamburger en novembre 1941 à Split en Croatie. „En 1943, mes parents ont reçu l’ordre de me présenter au commandant local. Je n’étais pourtant qu’une toute petite fille. Juste après, un voisin nous a prévenus que les enfants devaient signaler à l’école les Juifs qui habitaient dans leur immeuble. La situation devenant de plus en plus menaçante,   nous avons fui par bateau à Trieste“. De là, la famille s’est réfugiée à Aste, au nord-ouest de l’Italie. Face à la montée toujours plus forte de antisémitisme, un médecin a caché la famille. La mère de Federica Reiss était enceinte et pratiquement à terme. Cinq jours après la naissance d’un petit garçon, la famille a poursuivi son odyssée jusqu’au 15 octobre 1943 date à laquelle, après une longue attente, elle fut autorisée à entrer en Suisse.

Federica Reiss a grandi dans le canton du Tessin. Après avoir vécu pendant 30 ans à New York, elle s’est installée en Israël, à Netanya, où elle vit depuis trois ans. Son récit, que l’assistance a écouté avec beaucoup d’intérêt et d’empathie, a certainement été l’un des moments forts de ce voyage.

Federica Reiss pendant son témoignage à l’attention des invités de l’Association Suisse-Israël      (photo : Jacques Korolnyk)
Federica Reiss pendant son témoignage à l’attention des invités de l’Association Suisse-Israël (photo : Jacques Korolnyk)

Plus de Entre les Lignes

Paysages en fleur

Chaque année en février, quand les premières grosses pluies ont quelque peu
En Haut