Magazine sur la vie en Israël

Israël attend une aliyah de Chine

dans Entre les Lignes

Une aliyah très spéciale est attendue cette semaine : un groupe de Chinoises avec des racines juives va commencer une nouvelle vie en Israël. Ces femmes sont des descendantes de la communauté juive de Kaifeng et elles ont déjà étudié l’hébreu et le judaïsme en Chine. Avant d’entamer leur conversion officielle au judaïsme, elles vont se rendre au Mur des Lamentations. Dès leur conversion achevée, elles recevront la nationalité israélienne.

On suppose que la communauté juive de Kaifeng a été fondée au huitième ou au neuvième siècle de notre ère par des marchands irakiens ou perses. La province chinoise dispose toujours d’une synagogue remontant à l’année 1163. On estime que pendant la dynastie Ming la communauté juive comprenait jusqu’à 5 000 personnes avant de se réduire considérablement suite à l’assimilation de ses membres et aux mariages mixtes.
Le sourire de ce groupe de jeunes Chinoises avec des racines juives heureuses de faire leur alyah

Le sourire de ce groupe de jeunes Chinoises avec des racines juives heureuses de faire leur alyah (photo : TPS)
Le sourire de ce groupe de jeunes Chinoises avec des racines juives heureuses de faire leur alyah (photo : TPS)

Autres informations :

Tags:

Plus de Entre les Lignes

Paysages en fleur

Chaque année en février, quand les premières grosses pluies ont quelque peu
En Haut