Magazine sur la vie en Israël

En Israël, le taux de mortalité des cardiaques ne cesse de baisser

dans Entre les Lignes/Sciences & Médecine

Pour la Journée mondiale du cœur qui a eu lieu le 29 septembre, l’association israélienne de cardiologie a publié ses derniers chiffres desquels il ressort qu’avec 25 000 décès en 2016 les maladies cardio-vasculaires sont, après les cancers, la deuxième cause de mortalité dans le pays. Israël est donc l’un des rares pays occidentaux qui a réussi à faire reculer cette maladie à la deuxième place.  

Les chiffres publiés montrent que le taux de mortalité des cardiaques a baissé de plus de 50 pour cent au cours des quinze dernières années. Le nombre de femmes touchées par une maladie cardiaque a légèrement reculé au fil des années alors que le nombre d’hommes concernés a quelque peu augmenté, d’ailleurs les chiffres parlent d’eux-mêmes : 79 pour cent chez les hommes contre 21 pour cent chez les femmes, l’âge moyen du premier infarctus étant de 64 ans chez les hommes et de 74 ans chez les femmes.

Le dépistage précoce et le transport rapide à l’hôpital sont des facteurs essentiels de survie. D’après l’association, les crises cardiaques se produisant souvent à la maison, la moitié des malades décède dans les minutes suivant la crise.

L’infarctus du myocarde continue à toucher davantage les hommes que les femmes (photo : Pixabay.com)
L’infarctus du myocarde continue à toucher davantage les hommes que les femmes (photo : Pixabay.com)

Autres informations :

Le taux de mortalité suite à un infarctus continue à baisser (en anglais), Ynet, 24.09.2017

https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5020346,00.html

Plus de Entre les Lignes

Lizette, vers midi, mars 2008“ (photo : Naomi Leshem)

Une photo chaque mois  

Avec sa nouvelle exposition „Lizette“ hébergée depuis mai par le Musée d’Israël
En Haut