Magazine sur la vie en Israël

Elections municipales sans aucune candidate

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

Fin octobre se tiendront des élections municipales dans tout le pays. Concernant Jérusalem et Tel-Aviv, on sait déjà qu’aucune femme n’occupera le poste de maire. Les deux seules candidates, Rachel Azaria (Jérusalem) et Zippi Brand Frank (Tel-Aviv) ont en effet jeté l’éponge.

La raison pour laquelle Rachel Azaria a dû se retirer est particulièrement fâcheuse : elle s’est retrouvée à court d’argent suite au procès très coûteux qu’elle a intenté à la compagnie de bus Egged pour qu’elle affiche également les candidates sur ses véhicules. Egged avait refusé car les affiches étaient souvent vandalisées et arrachées par les ultra-orthodoxes.

On ignore la raison pour laquelle Zippi Brand a finalement décidé de se présenter comme adjointe du candidat Asaf Zamir. La présidente du comité de la Knesset pour le statut des femmes et l’égalité entre les sexes, Aida Touma-Suleiman, estime que pour les élections locales les principales raisons sont que « soit les candidats sont membres d’un parti solidement implanté, soit ils doivent financer sur leurs propres deniers une campagne coûteuse ».  De plus, sur le plan local il est fréquent de travailler sans être rémunéré ce qui est plus difficile pour les femmes qui continuent à assumer à la maison le gros des « tâches ménagères ».

 Que ce soit à Tel-Aviv ou à Jérusalem, on ne voit de candidate sur aucune affiche. Toutefois, à Tel-Aviv quelques candidats font campagne avec des femmes susceptibles d'occuper le poste d'adjointe au maire (photo : KHC)
Que ce soit à Tel-Aviv ou à Jérusalem, on ne voit de candidate sur aucune affiche. Toutefois, à Tel-Aviv quelques candidats font campagne avec des femmes susceptibles d’occuper le poste d’adjointe au maire (photo : KHC)

Autres informations :

Pas de candidates au poste de maire de Jérusalem et de Tel-Aviv (en anglais), Ynet

https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5364953,00.html

Plus de Culture & Sports

Notre cabane. Au centre de la table sont posées les quatre espèces végétales (photo : KHC).

Une visite inattendue

Ce samedi soir, juste avant Souccot (la Fête des Cabanes), je sortais
En Haut