Les déchets plastiques jonchent les plages de Tel-Aviv

dans Entre les Lignes/Tourisme & Nature

D’après un rapport de World Wildlife Fund, la côte de Tel-Aviv, avec une accumulation quotidienne moyenne de 21 kg de résidus plastiques par kilomètre, fait partie des trois côtes méditerranéennes les plus polluées. Elle n’est devancée que par le littoral de la Cilicie turque et par la côte de Barcelone avec respectivement 31,3 et 26,1 kg de résidus par kilomètre.

Vue déprimante d’une plage au nord de Tel-Aviv : des déchets à perte de vue (photo : KHC).
Vue déprimante d’une plage au nord de Tel-Aviv : des déchets à perte de vue (photo : KHC).

Israël produit chaque année environ un million de tonnes de déchets plastiques. Le public israélien est un gros consommateur de vaisselle et de couverts en plastique.  Alors que ces articles sont interdits dans certains pays dont la France et l’Inde, les Israéliens utilisent mensuellement (selon les propres dires d’un fabricant de ces produits) plus de 250 millions de gobelets en plastique.

Deux villes ont décidé de lutter contre ce type de déchets : à l’avenir, les gobelets, les couverts et même les pailles en plastique seront interdits sur les plages d’Herzliya et d’Eilat ainsi que dans les cafés, bars et restaurants installés sur ces plages.

Déchets plastiques aux abords de la plage Sdé-Dov de Tel-Aviv (photo : KHC)
Déchets plastiques aux abords de la plage Sdé-Dov de Tel-Aviv (photo : KHC)

Autres informations :  

Deux villes interdisent le plastique sur leurs plages (en anglais), JPost

https://www.jpost.com/Israel-News/Two-cities-set-on-tackling-plastic-592618