Magazine sur la vie en Israël

Israël est le meilleur laboratoire pour l’étude du bilinguisme  

dans Entre les Lignes/Sciences & Médecine

Près de la moitié des enfants israéliens parlent à la maison une autre langue que celle pratiquée à l’école ou au jardin d’enfants. 1,2 million d’Israéliens parlent également le russe, sans compter les familles au sein desquelles les enfants parlent le français, l’anglais, l’espagnol ou le yiddish, ce qui fait du pays l’un des meilleurs ‘laboratoires’ du monde pour l’étude du bilinguisme simultané.

La linguiste israélienne, professeure Sharon Armon-Lotem étudie depuis des années le bilinguisme et souligne que selon qu’il s’agit de bilinguisme simultané ou de bilinguisme d’acquisition la structure neurologique du cerveau est différente. Chez les enfants apprenant deux langues dès leur naissance on constate qu’au début leur vocabulaire en hébreu est moins riche, mais qu’en revanche leurs connaissances syntaxiques et leur compétence conceptuelle sont meilleures dans les deux langues. Parallèlement, en Israël, on étudie également de manière approfondie le ‘Codeswitching’ (passage d’une langue à l’autre dans une même phrase) qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, est un process systématique dans l’expression orale.

Par ailleurs, l’aspect social du bilinguisme est également étudié de manière approfondie. On a pu par exemple constater que les compétences linguistiques d’enfants parlant exclusivement le russe en famille sont pratiquement égales à celles d’enfants utilisant à la maison à la fois le russe et l’hébreu. En revanche, la recherche empirique n’a pas permis de déterminer si le bilinguisme stimule également d’autres capacités comme l’empathie.

En Israël, la plupart des panneaux sont multilingues (photo : KHC)
En Israël, la plupart des panneaux sont multilingues (photo : KHC)

Autres informations : 

Le bilinguisme règne en maître en Israël (en anglais), Israel21c

https://www.israel21c.org/hello-or-shalom-half-of-israeli-kids-grow-up-bilingual/

Plus de Entre les Lignes

La statuette est maintenant exposée dans le Musée d’Israël à Jérusalem (photo : Musée d’Israël, Laura Lachman)

Qui est ce roi ?

Les archéologues n’ont toujours pas identifié la statuette d’une tête couronnée trouvée
En Haut