Magazine sur la vie en Israël

Archives

cinéma

Une comédie sur les Israéliens d’origine éthiopienne :  Lady Titi  

dans Culture & Sports/Entre les Lignes

„Personne n’en voudra. Une comédie sur les Ethiopiens ? Nous commençons à pratiquer l’autodérision ? “ C’est ainsi que la réalisatrice Esti Almo Wexler décrit sa réaction face à l’idée de faire un film commercial et drôle sur des Israéliens d’origine éthiopienne. Cette idée a eu beaucoup de succès lors du festival du film de…

Suite ..

Le film israélien touche à l’excellence par sa diversité et la complexité de ses thèmes

dans Culture & Sports

Dix écoles officielles du cinéma, sept festivals internationaux du film et chaque année plus de 2,5 millions et demi de spectateurs dans le monde. Certes, Israël n’est pas Hollywood mais l’industrie cinématographique en Terre Sainte n’en est pas moins très performante et soutient bien des comparaisons. Depuis des dizaines d’années, les films israéliens nous font…

Suite ..

Richard Gere va se rendre à Jérusalem

dans Culture & Sports/Entre les Lignes
Richard Gere en Norman Oppenheimer (photo: capture d’écran Youtube.com)

L’acteur Richard Gere (67 ans) va venir en Israël le 8 mars pour la première mondiale du film  „Norman“. Accompagné de l’Israélien Lior Ashkenazi, autre acteur du film, la star hollywoodienne tiendra une conférence de presse avant la projection puis passera quelques jours dans la capitale israélienne. Dans le film, Richard Gere incarne le Juif…

Suite ..

Un film sur des Arabes israéliennes installées à Tel-Aviv montre des mondes inconnus

dans Culture & Sports/Entre les Lignes
Les trois protagonistes du film „Bar Bahar – in Between“ ne correspondent pas au cliché que les conservateurs ont des jeunes Arabes (photo : Festival du film de Haïfa)

Les cinéastes arabes et les scénarii consacrés à la société arabe ont actuellement le vent en poupe en Israël. Le dernier succès au box-office „Bar Bahar – In Between“ du réalisateur arabe Maysaloun Hamoud présente une facette inédite de la société arabe : les trois protagonistes du film sont des jeunes femmes arabes qui vivent…

Suite ..

32ème festival du film de Haïfa

dans Culture & Sports/Entre les Lignes
Esthétique de l’absurde : „Safari“ d’Ulrich Seidl (photo : Ulrich Seidl Film Produktion)

Certains pensent peut-être que le festival du film de Haïfa est une pâle copie de son „grand frère“ à Jérusalem. Eh bien, ils ont tort comme le démontrent les chiffres. Avec ses 70 000 visiteurs l’année passée, le festival dans le nord d’Israël est le plus important de la branche. La Suisse est représentée avec…

Suite ..

En Haut